Choisir un mixeur selon son usage

Pour se préparer des smoothies ou des soupes fait-maison, ou pour mieux intégrer certains ingrédients dans une recette, il est souvent utile d’utiliser un mixeur. Ce dernier est actuellement disponible sur le marché en divers modèles. Pour son choix donc, il est nécessaire de prendre en compte un certain nombre de critères. C’est le cas notamment de l’utilisation.

Quel blender pour quel utilisateur ?

En fonction de l’utilisation qu’on en fait, on a le choix entre un grand assortiment de mixeurs. Ainsi un célibataire qui, lui, souhaite un appareil lui permettant de se préparer facilement de jus de fruits et de smoothies fera mieux de choisir un mini-mixeur.

Un cuisinier en devenir, de son côté, devra notamment se tourner vers un modèle ayant un grand nombre d’options et de programmes pré-enregistrés. Celui-ci lui donnera en effet la possibilité de préparer des recettes plus complexes allant des soupes crémeuses ou moulinées au velouté, en passant par les légumes en morceau. Certains modèles disposent même de filtre permettant de se débarrasser des pépins du jus de fruits, d’une minuterie et diverses vitesses réglables pour la plus grande satisfaction d’un tel utilisateur.

Pour une utilisation en famille nombreuse, il est important de surtout prendre en compte la puissance du moteur et la capacité du bol. Pour pouvoir concocter des soupes et veloutés, une puissance pouvant aller jusqu’à 1000 Watts, voire plus, est nécessaire. Pour les préparations de type glace pilée, les 500 Watts peuvent suffire. En général, la puissance du moteur d’un mixeur va de 500 à 1200 Watts. En ce qui concerne la capacité du bol, 1,8 litre est le minimum pour une famille nombreuse. Dans le cas contraire, on peut se contenter d’un appareil de 1,2 litre.

L’ergonomie ne devra pas être négligée

Même s’il est question ici de choisir un mixeur en fonction de son usage, il est difficile de ne pas souligner un point important : l’esthétique. Cet appareil a vu, ces dernières années, son design s’améliorer considérablement. Il peut donc constituer un plus dans la déco d’une cuisine. Mais ce n’est pas ce qui nous intéresse le plus sur ce point, à l’opposé du poids de base de l’appareil. Pour s’assurer de la stabilité de ce dernier en cours de mixage, il est recommandé d’opter pour un modèle doté d’une base d’une certaine lourdeur. À cela s’ajoute la nécessité de vérifier la facilité d’enlever le couvercle pour être à l’abri d’éventuelles éclaboussures à l’ouverture.

Enfin, pour s’assurer de bien choisir un mixeur, il est aussi nécessaire de se poser des questions sur les matériaux qui le composent. Pour un budget réduit, on se fait généralement livrer un appareil avec un bol en plastique. Ce dernier est, certes, quasiment incassable, mais difficile à entretenir. Le bol en verre, de son côté, intéresse par sa forte résistance aux chocs et aux différences de températures. Son concurrent en inox, lui, a, comme principal atout, sa capacité à mieux préserver les préparations. C’est aussi un choix très esthétique.